vendredi 4 mars 2011

8 MARS JOURNEE DE LA FEMME




Du 7 au 30 mars 2011, Artisans du Monde organise une action commerciale en soutien à deux organisations féminines africaines


Pour célébrer la journée de la femme[1] le 8 mars 2011, la boutique de Montpellier met en avant, du 7 au 30 mars, deux organisations féminines de productrices Africaines, « le Cercle Des Sécheurs » du Burkina Faso et « Eswatini Swazi Kitchen » du Swaziland, en proposant une action commerciale autour de la Mangue.

Artisans du Monde impliqué pour le droit des femmes


Artisans du Monde soutient les organisations qui impliquent les femmes, principales victimes de la pauvreté et de l’exclusion dans des sociétés souvent discriminantes. Ceci constitue un enjeu fort des filières Artisans du Monde car, parmi les 1.5 milliard de personnes qui vivent avec 1 dollar par jour ou moins, on trouve principalement des femmes, alors que ces dernières fournissent deux tiers des heures totales de travail, elles ne gagnent que 10% du revenu mondial et ne possèdent que 1% des terres attribuées. Elles jouent par ailleurs un rôle social prépondérant dans la cohésion sociale des familles et des communautés.

Artisans du Monde travaille avec 25 à 30 organisations partenaires, dont l’objet social se réfère aux femmes et/ou à des groupements de femmes, il est donc tout à fait cohérent que le réseau s’implique à l’occasion de la journée de la femme, en mettant en avant deux de ces organisations féminines.

Les organisations féminines de producteurs, 15 ans de partenariat avec Artisans du Monde

Le Cercle des Sécheurs (Burkina Faso)
Cette organisation regroupe une dizaine de coopératives et emploie 400 personnes, dont 95 % de femmes.
Grâce à leur travail au sein du Cercle des Sécheurs, soutenu par le commerce équitable, ces femmes,

*      gagnent chaque jour en autonomie et leur salaire leur permet une plus grande reconnaissance de leur mari,
*      peuvent scolariser leurs enfants, avoir un logement digne et améliorer leurs conditions quotidiennes de vie
*      peuvent se rencontrer, échanger, et se construire en tant que femmes, citoyennes, entrepreneuses…
*      alors que la plupart d’entre elles n’a pas eu la chance d’étudier au-delà du niveau primaire, le Cercle des Sécheurs leur donne accès à de nombreuses formations.

Eswatini Swazi Kitchen (Swaziland)
Cette organisation féminine emploie une cinquantaine de femmes originaires de communautés rurales défavorisées dans son usine de transformation de mangues. Le Swaziland est l’un des pays les plus atteints par le sida au monde, 1/3 de la population est atteinte par le virus. Pour lutter contre ce fléau, ESK organise des ateliers de formation et de sensibilisation à la santé, notamment sur le VIH/sida.
Grâce à Eswatini Swazi Kitchen soutenu par le commerce équitable, ces femmes,

*      bénéficient désormais d’un emploi et d’un salaire stable,
*      reçoivent une formation professionnelle adaptée et sont aidées dans les moments difficiles,
*      ont accès à un plan d’épargne et un fonds de retraite.



[1]La journée internationale des droits de la femme a été initiée par la journaliste allemande Clara Zetkin en 1910. En 1977, cette journée a été officialisée par les Nations unies, qui invitent chaque pays de la planète à célébrer une journée pour les droits des femmes. Le 8 Mars est même devenu un jour férié dans certains pays comme le Burkina Faso.




Le Mangourmand, est un livret de 14 recettes (salées, sucrées et boissons) à  base de mangues séchées. Mais ce n’est pas tout ! Il permet également aux lecteurs de faire connaissance avec le cercle des femmes sécheuses de mangues du Burkina Faso et d’en savoir plus sur l’origine de la mangue, ses valeurs nutritionnelles, etc. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

    Vous voulez en savoir plus sur les produits Artisans du Monde ? Suivez-nous, consultez et téléchargez les catalogues... c'est par...